Caractéristiques spatio-temporelles des arrestations de familles juives en Italie pendant la Shoah

Cette étude examine les caractéristiques spatio-temporelles des arrestations de familles juives en Italie pendant la Shoah en utilisant des méthodes empruntées aux Sciences de l’Information Géographiques et à la géographie historique. Ces recherches ont pour point de départ le Système d’Information Géographique (SIG) sur la Shoah en Italie réalisé par Giordano et Holian (2014). En utilisant les données concernant les arrestations d’individus et de groupes familiaux, cette étude explore les variations des caractéristiques relatives aux déportations pendant la Shoah. Plus particulièrement, l’analyse de la proximité spatio-temporelle des arrestations réalisée en utilisant l’index de Knox suggère une forte vulnérabilité des familles face aux rafles réalisés par les allemands à l’automne 1943. Nous analysons également l’impact de la nationalité des victimes et celle des personnes les ayant arrêtées sur la proximité spatio-temporelle des arrestations de familles et d’individus.



Cette publication reprend le résumé et le diaporama d’une étude co-réalisée avec Alberto Giordano intitulée « Caractéristiques spatio-temporelles des arrestations de familles juives en Italie pendant la Shoah » (Spatio-temporal patterns of Jewish family arrests during the Holocaust in Italy) et présentée lors la conférence SWAAG-AGC 2015.

Laisser un commentaire